Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

La lettre de Jean Vanier

19 septembre 2013

Août 2013

 

Odile m’a conduit à Orval. Quand nous sommes arrivés, les hirondelles n’étaient pas là. Je suppose qu’elles attendaient un peu d’air chaud quelque part entre l’Afrique et ici. Et puis, sans prévenir, elles sont arrivées en trombe…

 

 

 

Discours de Jean Vanier
lors de la remise du Prix Pacem in Terris,
le 7 juillet 2013

<< Go back to list