Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Aumôniers

"Aux aumôniers, Foi et Lumière offre l'opportunité de redécouvrir d'une nouvelle manière le coeur du message de l'Evangile, la bonne nouvelle annoncée aux pauvres et aux petits et d'y trouver une source de renouveau pour leur ministère." (Charte I)

Ce que j'ai appris
A Foi et Lumière, je n'ai pas tant appris à aimer qu'à être aimé.
Père Antoine, Liban

Il avait pris ma place
J'ai connu Denis quand il avait six ans. Il vit maintenant dans un centre pour personnes handicapées. Denis est trisomique. Contrairement à la majorité des personnes trisomiques, Denis est très froid et n'embrasse jamais personne.
On était partis en camp de vacances. Une vingtaine de personnes étaient rassemblées autour de l'autel pour la messe. Après avoir communié, chacun priait et chantait. Quand j'ai voulu aller m'asseoir sur le siège réservé au prêtre, Denis avait pris ma place. Que faire ? Aurais-je du l'en empêcher ? Le laisser ? Le prendre sur mes genoux ? M'asseoir par terre à côté de lui ? Je me suis assis par terre.
Peu après, Denis est descendu de sa chaise, est venu tout près de moi et m'a embrassé. Ce n'était pas du tout normal ! Ensuite, Denis est allé embrasser chaque personne. Cet événement extraordinaire nous a tous beaucoup touchés.
Le soir, en équipe, nous avons échangé sur ce qui s'était passé pendant l'Eucharistie. Tout le monde était bouleversé parce que jamais Denis n'avait fait une chose pareille. Il était évident que seul Jésus avait pu réaliser cette transformation. Il était clair, pour nous tous, que Jésus était venu lui-même rejoindre le pauvre et le transfigurer...
Père Janusz, Pologne

Franco
Franco faisait partie de l'équipe d'accueil, lors debénédiction.jpg la rencontre des coordinateurs Foi et Lumière. En dépit, ou plutôt grâce à son handicap, il rappelait à chacun pourquoi et pour qui nous étions réunis. Entre deux sessions sur les finances, je suis allé prendre un café avec Peter, le délégué de Singapour, et j'ai dit à Peter :
- Tu vois Franco ? Tout notre travail ici est pour Franco et ses amis. Si nous oublions cela, nous perdons notre temps.
Puis, j'ai dit à Franco :
- Viens, Franco, nous avons besoin de ta prière.
Immédiatement, Franco a posé ses mains sur nos têtes, il a prié pour nous et nous a bénis en traçant sur notre front le signe de la Croix.
J'ai été très ému de ce bref moment avec Franco : il est devenu pour moi comme une icône de Jésus durant toute notre rencontre.
Père John, Pays-Bas

L'icône d'une communauté Foi et Lumière ?
Jésus au calvaire, sa mère et Jean, son ami ne sont-ils pas l'icône d'une communauté Foi et Lumière ? Jésus, l'enfant qui souffre d'une souffrance sans remède ; Marie, la mère dont le cœur est trannsperçé, impuissante mais infiniment présente ; Jean, l'ami, qui se laisse mener par la compassion et la fidélité. Les trois sont unis dans un même esprit de confiance en Dieu, une petite communauté de prière sans paroles, si ce n'est la dernière parole de Jésus :"Entre tes mains, je remets mon esprit.
Père Joseph Larsen (ancien aumônier international)

 

La beauté de Foi et Lumière
La beauté de Foi et Lumière, c'est de manifester que, dans les situations où l'on ne peut pas faire grand-chose, il y a toujours quelque chose à vivre.
Mgr Perrier, évêque émérite de Tarbes-Lourdes

Votre amour et votre prière
Le 11 Février (N.D. de Lourdes), l'Archidiocèse a célébré une messe spéciale pour les malades Nous y avons participé avec nos "frères" et "sœurs" qui tous ont reçu le sacrement des malades. L’un d'eux a voulu dire un mot à la fin, approuvé par le Cardinal. Il a dit : "Il y a parmi nous des gens qu'on dit 'pas normaux’; j'en fais partie. Mais nous aussi nous sommes des enfants de Dieu et nous vous demandons de ne pas nous écarter, de ne pas vous moquer de nous, mais de nous faire sentir votre amour. Nous ne demandons pas d'argent, mais votre amour et votre prière". Il fallait le voir avec son corps déformé et sa voix lourde. Beaucoup ont pleuré et il y a eu des applaudissements, plus que pour le sermon du Cardinal.
Père Hans Putman, Soudan

Merci, mon Dieu
Je pense avec reconnaissance, que Dieu s’est servi de la spiritualité de Foi et Lumière pendant toutes ces années : il m’a fait faire des progrès dans ma façon d’être perfectionniste et dans la relation aux autres, il m’a aidé à être patient, à pardonner et à ne pas trouver de défauts à tout ; mais surtout, par l’intermédiaire des personnes ayant un handicap mental, il m’a rapproché de plus en plus de Lui pour me faire reposer dans son amour. Et cela je le dis d’autant plus que cette spiritualité de Foi et Lumière, c’est aussi celle de ma congrégation (Sacré Coeur) ; je les ai vues dans ma vie aller à la rencontre l’une de l’autre, comme une complémentarité. Une fois de plus, Merci Père !
Père Vicente, Brésil