Envoie-nous l'Esprit Saint que tu nous as promis — Foi et Lumière international

Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Envoie-nous l'Esprit Saint que tu nous as promis

18 mai 2018

Á la Pentecôte, les apôtres sont envoyés annoncer la bonne nouvelle jusqu’aux extrémités de la terre ; ils avaient besoin pour cela d’un soutien que Jésus leur avait promis : Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement...

Á la Pentecôte, les apôtres sont envoyés annoncer la bonne nouvelle jusqu’aux extrémités de la terre ; ils avaient besoin pour cela d’un soutien que Jésus leur avait promis : Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement (Jn 15, 26-27). Et ils sont nombreux, ceux qui entendent les merveilles de Dieu dans leur propre langue : Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes (Ac 2, 9-11). D’autres, plus incrédules, pensent qu’ils ont abusé du vin doux ! Mais tous comprennent la grande joie du message qu’ils entendent de la part des apôtres.
Au lendemain de la fête de Pâques, en 1971, Jean Vanier a dit à ceux qui ne voulaient pas que Foi et Lumière s’arrête : Soyez fidèles à l’Esprit Saint. Et les fruits ont été nombreux : A la suite de cet événement qui fut un temps de grande bénédiction, de nombreuses communautés ont maintenu et approfondi les liens tissés entre leurs membres. Et cela a permis la création de nombreuses communautés aux quatre coins du monde (Charte, p. 5).
Alors que nous nous rapprochons de notre cinquantième anniversaire, ne croyons pas que le travail est fini… Quand on arrête de pédaler, la bicyclette tombe. Il faut que nous retrouvions l’enthousiasme des commencements de Foi et Lumière, la joie des débuts de chacune de nos communautés, de chacun de nos pays… Foi et Lumière peut se décliner de tant en tant de manières : les chants et les danses qui nous permettent de vivre la joie et l’amitié, les liturgies qui nous permettent de louer Jésus Christ sont très variés dans tous les pays où il y a des communautés ; c’est une grande richesse pour nous tous, à partager sans modération. Notre spiritualité interculturelle et oecuménique doit être encore plus partagée et communiquée autour de nous. L’Esprit-Saint nous y aidera, c’est sûr.

Ghislain du Chéné
Coordinateur international

 

 

<< Go back to list